Alpage

De fin mai à début octobre, le troupeau Salers monte à l’alpage dans les riches prairies des préalpes fribourgeoises. L’alpage le Croset, dans la vallée de l’Intyamon, accueille le taureau, les mères et leurs veaux allaitants. Les chèvres de la race bottée y trouvent également place. Les génisses et bœufs âgés de 1 à 2 ans estivent sur les dessus d’Hauteville, sur l’alpage des Reccards d’Amont.

Les alpages rythment la vie de la Lévanche et de ses exploitants. Ces pâturages souvent escarpés sont indispensables à l’exploitation pour permettre de libérer les surfaces en plaine et constituer ainsi les réserves de fourrages pour l’hiver suivant. L’exploitation de ces alpages respecte également les principes et les exigences de l’agriculture biologique.